Newsline Banner
CADA names new President & CEO

CADA names new President & CEO

June 12th, 2019

CADA has selected Tim Reuss as the association’s next President and CEO; he will officially step into his new role on September 3, 2019.

Reuss, formerly the President and CEO of Mercedes-Benz Canada from 2011-2015, will succeed John White, who is preparing to step down from the position later this summer and relocate with his family back to Montreal, Que., according to CADA Chairman Perry Itzcovitch.

In an interview with CADA Newsline, Itzcovitch said Reuss will bring more than 32 years of international automotive experience to CADA, having worked at both the wholesale and retail levels.

“He is currently the Managing Partner of TAR Consulting and a Senior Advisor with McKinsey and Company,” said Itzcovitch. “He has also been an instructor for the Automotive Business School of Canada’s Automotive Dealership Management Program. And prior to forming his consultancy, Tim served as President and CEO of the Dilawri Group of Companies.”

Reuss is well known in the industry for his time with Mercedes-Benz. He worked for the automaker for 28 years, holding various positions within the company — including President and CEO of Mercedes-Benz Canada.

Having graduated from Stanford University in California, Reuss holds a BA in Economics and is a graduate of the Rotman School of Management, Directors Education Program in Toronto, Ont. He is also speaks five languages, including French.

“Given his extensive background and understanding of the direction our industry is taking, we are confident that Tim is well-suited to lead our association through these dynamic times,” said Itzcovitch, adding that Reuss and White will be working together to ensure a smooth transition.

The association, the Executive Committee and CADA’s Board of Directors, also thanked White for his service over the past three years, and for taking the association to new levels during this period.

During his tenure, CADA connected with both the federal government and OEMs to ensure dealers voices were heard. CADA successfully lobbied against the imposition of auto tariffs, and worked with the federal government with the roll out of the S2 recall legislation, and most recently with Transport Canada with regards to the launch of the iZEV Incentive Program.

Just last month, CADA published the result of its findings with regards to the Future of Auto Retailing in Canada in order to help dealers plan for the future.

“My experience at CADA has been exceptional, and enabled me to recognize how well-served the Canadian market is by a great dealer body. We worked hard to ensure dealer voices were heard over a number of issues throughout the last three years, and Tim Reuss will continue to do this as he takes the reins in September,” said White.

CADA hired Amrop-Knightsbridge to work with the association’s Search Committee, Executive Committee, and White over a three-month period to select a new CEO.

Écho-CADA Banner
La CADA nomme son nouveau président et chef de la direction

La CADA nomme son nouveau président et chef de la direction

Le 12 juin 2019

La CADA a choisi Tim Reuss comme prochain président et chef de la direction de la Corporation; il entrera officiellement en fonction le 3 septembre 2019.

Président et chef de la direction de Mercedes-Benz Canada de 2011 à 2015, M. Reuss succédera à John White, qui quittera son poste à la fin de l’été et retournera à Montréal, au Québec, avec sa famille, au dire du président du conseil d’administration de la CADA, Perry Itzcovitch.

Dans une entrevue accordée à Écho-CADA, M. Itzcovitch a dit que M. Reuss apportera à la CADA plus de 32 années d’expérience internationale dans le domaine de l’automobile, où il a travaillé sur les marchés de gros comme de détail.

«Il est actuellement l’associé directeur de TAR Consulting et un conseiller principal chez McKinsey & Company», a indiqué M. Itzcovitch. «Il a en outre enseigné à l’École de commerce automobile du Canada, dans le programme de deuxième cycle en gestion de concessions d’automobiles. Et avant de fonder sa société de conseil, M. Reuss a été président et chef de la direction du Dilawri Group of Companies.»

M. Reuss est très bien connu de l’industrie pour son long mandat chez Mercedes-Benz. Il a passé 28 ans chez le constructeur à divers postes, dont celui de président et chef de la direction de Mercedes-Benz Canada.

M. Reuss est titulaire d’un baccalauréat en économie de l’université Stanford, en Californie, et d’un diplôme du programme de perfectionnement des administrateurs de la Rotman School of Management de Toronto, en Ontario. Il parle cinq langues, dont le français.

«Avec sa vaste expérience et sa compréhension approfondie de la direction dans laquelle notre industrie s’en va, M. Reuss est bien placé pour prendre les rênes de la Corporation en cette période de transformation», a dit M. Itzcovitch, ajoutant que messieurs Reuss et White travailleront ensemble pour assurer une transition sans heurts.

La Corporation, le comité exécutif et le conseil d’administration de la CADA ont également remercié M. White pour ses services au cours des trois dernières années et pour avoir donné une nouvelle dimension à la Corporation pendant cette période.

Durant son mandat, la CADA s’est assurée de faire connaître du gouvernement fédéral et des constructeurs l’opinion des concessionnaires. La CADA a exercé des pressions pour freiner l’imposition de tarifs douaniers sur l’automobile, et collaboré avec le gouvernement fédéral à l’adoption du projet de loi S-2 sur les rappels de véhicules et, plus récemment, avec Transports Canada relativement au lancement du programme iVZE.

Le mois dernier, la CADA a publié les conclusions de son étude sur l’avenir de la vente au détail de véhicules au Canada afin d’aider les concessionnaires à mieux se préparer.

«Mon expérience à la CADA a été exceptionnelle et m’a permis de constater à quel point le marché canadien est bien servi par un réseau de concessionnaires remarquable. Nous avons travaillé dur pour faire entendre les concessionnaires dans un certain nombre de dossiers au cours des trois dernières années, et Tim Reuss fera de même quand il prendra les rênes en septembre», a conclu M. White.

La CADA avait engagé Amrop-Knightsbridge pour assister le comité de recrutement et le comité exécutif de la Corporation ainsi que M. White durant le processus de sélection d’un nouveau chef de la direction, qui a duré plus de trois mois.