Newsline Banner
ZEVs to account for 100% of new cars sold by 2040

ZEVs to account for 100% of new cars sold by 2040

February 19, 2019

The Government of Canada wants zero-emission vehicles (ZEVs) to account for 100 per cent of new cars sold in 2040, according to a statement made by the Transport Minister during a recent news conference.

The news was announced to media following a January meeting of Canada’s transport ministers in Montreal, Que. Federal Minister of Transport Marc Garneau announced that the Federal Government would like to see ZEVs make up 10 per cent of Canadian new vehicle sales by 2025; 30 per cent by 2030; and 100 per cent by 2040. The targets, created without national buy-in, are part of the government's goal to reduce greenhouse gas emissions. No concrete plan has been announced.

In an interview with CADA Newsline, Huw Williams, CADA’s Public Affairs Director said consumer trends are pointing to an increasing uptake of ZEVs within Canada. “On the consumer side interest appears to be growing, but the targets outlined by the Minister are very ambitious and what we don’t want to see governments do is come up with programs and set targets that can’t be reached,” said Williams.

He adds: “We need to ensure that any target being set can adequately reflect the ability of Canadian industries and communities to transition to ZEVs. There needs to be charging infrastructure in place and retroactive updates to existing infrastructure.”

Governments will also need to examine the impact of these vehicles on hydro and electricity, consider implications for Canadians living in different geographical locations (rural versus urban), and there will need to be oversight to ensure Canadian communities are able to handle this robust adoption rate. More importantly perhaps, Williams says there are also important policy options to consider.

“For the federal plan to work, it may need to implement a nation-wide rebate program for ZEVs, to help support Canadians who are actively making the choice to transition to these types of vehicles now,” said Williams. “Or we may need to offer a GST exemption on ZEVs at the time of purchase. These are all options that need to be looked at, and CADA is actively working with Transport Canada to ensure that the voice of dealers is being included.”

CADA will review the federal ZEV targets more closely, and continue to work with Transport Canada to ensure any policy options on the table are supporting dealers across Canada.

ZEVs include battery-electric vehicles, plug-in hybrid electric vehicle, and hydrogen fuel-cell electric vehicles. According to Transport Canada, there has been “impressive” growth in ZEV sales in Canada over the past few years. Between 2016-2017 sales increased 68 per cent. There were 47,800 ZEVs on the roads by the end of 2017.

Écho-CADA Banner
Tous les véhicules neufs vendus en 2040 seront des VEZ

Tous les véhicules neufs vendus en 2040 seront des VEZ

Le 19 février 2019

Le gouvernement du Canada veut que tous les véhicules neufs vendus en 2040 soient des véhicules à émission zéro (VEZ), selon une déclaration faite par le ministre des Transports lors d’une récente conférence de presse.

La nouvelle a été annoncée aux médias après une réunion des ministres des Transports du Canada qui a eu lieu en janvier à Montréal, au Québec. Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a indiqué que le gouvernement fédéral aimerait que les VEZ représentent 10 % des ventes de véhicules neufs au Canada d’ici 2025; 30 % d’ici 2030; et 100 % en 2040. Ces cibles, fixées sans un aval national, vont dans le sens de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre du gouvernement. Aucun plan concret n’a été dévoilé.

Dans une entrevue accordée à Écho-CADA, Huw Williams, directeur des affaires publiques de la CADA, a dit que la popularité des VEZ au Canada tendait à la hausse. «L’intérêt des consommateurs semble augmenter, mais les buts du ministre sont très ambitieux et nous voulons éviter que les gouvernements ne créent des programmes et ne fixent des objectifs irréalisables», a dit M. Williams.

«Nous devons veiller à ce que tout objectif tienne adéquatement compte de la capacité des industries et des collectivités du Canada à faire la transition vers les VEZ. Il faut mettre en place une infrastructure de recharge et faire la mise à niveau de l’infrastructure existante», a-t-il ajouté.

Les gouvernements auront aussi besoin d’examiner l’effet de ces véhicules sur le réseau hydraulique et électrique, de réfléchir aux implications pour les Canadiens qui habitent dans différents milieux géographiques (rural et urbain) et de s’assurer que les collectivités canadiennes sont en mesure d’absorber ce taux d’adoption marqué. Mais encore plus important, selon M. Williams, il faudra penser à des options stratégiques.

«Pour que son plan fonctionne, le fédéral devra peut-être mettre en œuvre un programme de remise sur les VEZ à l’échelle du pays, afin d’appuyer les Canadiens qui font le choix conscient d’opter maintenant pour ce type de véhicule», a dit M. Williams. «Ou on pourrait avoir besoin d’offrir une exonération de TPS sur les VEZ à l’achat. Ce sont toutes des possibilités qui méritent d’être étudiées, et la CADA travaille activement avec Transports Canada pour veiller à ce que l’opinion des concessionnaires soit prise en compte.»

La CADA examinera de plus près les objectifs du fédéral en matière de VEZ et continuera de travailler avec Transports Canada pour faire en sorte que toutes les options stratégiques proposées appuient les concessionnaires canadiens.

Les VEZ incluent les véhicules électriques à batterie, les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules électriques à pile à combustible à hydrogène. Selon Transports Canada, la croissance des ventes de VEZ au Canada est «impressionnante» depuis quelques années. Entre 2016 et 2017, elles ont augmenté de 68 %. À la fin de 2017, il y avait 47 800 VEZ en circulation sur les routes.